La RT 2012 et Vous

Qu’est ce que la RT 2012 ?

La RT 2012, ou Réglementation Thermique 2012, a pour objectif de réduire la consommation d’énérgie primaire des nouveaux batiments à un maximum de 50 kWhep/m²/an.

 

Le batiment est le premier poste de consommation d’énérgie des Francais.

2484Les chiffres parlent d’eux-mêmes, les maisons françaises consomment énormément d’énergie. A noter que près de 19,1 millions des habitations en France ont été construites avant 1975. Leurs systèmes d’isolation thermique ne sont pas performants ce qui entraîne une grande déperdition d’énergie. Dans la majorité des cas, ces demeures disposent d’un chauffage à énergie fossile. Le recours à ce type de dispositif favorise la production de gaz à effet de serre à raison de 100 millions de tonnes de CO2 par an. En d’autres termes, près de 63% des maisons ne sont pas écologiques. D’ailleurs, selon les prévisions, près de 450 000 habitations devront être rénovées d’ici 2050.

 

La solution ? ISOLER et encore ISOLER

2472C’est ainsi que l’Etat définit les réglementations thermiques, il faut de plus en plus d’isolants à chaque réglementation pour se rapprocher le plus d’une maison passive.

Les bâtiments dont la maison en bois sont classés selon leurs performances en termes d’isolation thermique. Les maisons notées « A » sont conformes à la RT 2012. Les habitations de la classe « B » répondent aux exigences de la RT 2005 tandis que les maisons de la classe « C » ont été construites conformément à la RT 2000. Autrement, les classes E, F et G comprennent les bâtiments moyens ainsi que les épaves thermiques. Ces trois dernières catégories comptent plus de 70% des habitations existantes.

 

Les exigences de la RT 2012

  • La Règlementation Thermique 2012 stipule que la consommation d’énergie primaire ou Cep moyenne est de 50 kWh/m2/an. A noter que le Cep se rapporte au chauffage, la ventilation, à l’éclairage ainsi qu’à la production d’eau chaude.
  • Le Besoin Bioclimatique ou Bbio est également mentionné dans la Règlementation Thermique 2012. Le Bbio se rapporte la performance du dispositif d’isolation de l’habitation et ce indépendamment du chauffage. Ainsi, le Bbio est relatif à l’orientation de la maison, au plan de construction, à l’isolation ou encore à l’exposition des fenêtres qui favorisent l’éclairage naturel.
  • La Règlementation Thermique 2012 stipule également une exigence de confort d’été. En d’autres termes, l’habitation ou la maison en bois doit être parfaitement isolée contre le froid et contre la chaleur.

 

Les clés de la réussite RT 2012

Bien penser l’orientation de l’habitation et l’agencement des espaces intérieurs

Les ouvertures ainsi que leurs dimensions doivent être conformes à certaines normes à savoir 1/6ème de la surface doit être vitrée. De plus, la répartition des ouvertures doit être comme suit : 50% au Sud, 20% à l’Est et à l’Ouest et 10% au Nord.

Renforcer l’isolation et poser des fenêtres performantes.

Pour un confort optimal, les parois de l’habitation doivent être isolées et il est important de privilégier les fenêtres plus performantes telles que le double vitrage.

Traiter les ponts thermiques

S’occuper de toutes les zones source de fuites de chaleur telles que: toiture; portes et fenêtres, murs.

L’installation d’un frein vapeur est obligatoire

Le frein vapeur est hygri réglable et permet à la maison de respirer. Pour vérifier que le frein vapeur a correctement été posé on procède au test appellé « blower door », toutes les ouvertures sont colmatées excepté la porte avec le ventilateur qui va créér une dépréssion pour calculer le volume d’air qui entre par les fuites, le volume maximal toléré est de 0.6 m3/heure/m².

Renouveler l’air ambiant de l’habitation

Pour une isolation thermique optimale, il est indiqué de renouveler l’air ambiant. Un système de Ventilation Mécanique Contrôlée ou VMC est recommandé pour cette opération. Le VMC Simple Flux fait entrer l’air qui traverse alors les pièces à vivre. Le flux d’air sera ensuite dégagé au niveau de la cuisine, de la salle de bains ou les toilettes. Ensuite, il existe le VMC hygro-réglable qui permet de minimiser le rejet d’air chaud si l’air est peu humide. Enfin la VMX double flux permet de préchauffer l’air entrant avec la chaleur de l’air sortant grâce a un échangeur de chaleur situé dans les combles. Les deux fluxs ne se mélangent pas.

Les énergies renouvelables

Le recours aux énergies renouvelables est également le meilleur moyen de bien isoler sa demeure. D’ailleurs, des dispositifs tels que le chauffe-eau solaire thermodynamique, les panneaux photovoltaïques et les chauffages aux bois sont les plus utilisés.